• Accueil
  • « Gaines de vie, voyage à reculons »

« Gaines de vie, voyage à reculons »

Dans le cadre des rencontres « cultures de paix».
L’association « Passages – Strasbourg »
 présente
Graines de vie, voyage à reculons de Marie-Laure Viébel
Exposition du 6 au 21 mai 2011.
 Salle de l’aubette place Kléber , à Strasbourg.

Les formes premières sont sa source d’inspiration. Fascination en découvrant la plus grosse graine du monde : le coco de mer, venant exclusivement des Seychelles , est longtemps resté un mystère. Prodige de la nature, il est double: deux lobes, mais surtout une double représentation à la fois du sexe féminin et du sexe masculin. Dialogue unique et improbable entre le monde végétal et le monde humain.

En utilisant la technique de « la dorure à la détrempe », Viébel transcende la graine, qui, illuminée d’or, métal parfait, « chair des Dieux », symbole d’immortalité, brille et chante par la magie des brunis. « Ses graines de vie » rentrent alors dans le domaine du sacré, à l’image des icones, des sarcophages égyptiens, des bouddhas, transcendant les frontières, devenant universelle. Elle s’investit à la recherche et la création de nouvelles matières, rendant chaque graine unique dans « son habit de lumière ».

Peu à peu , Viébel se tourne vers le bronze, puis le verre, s’appuyant sur le savoir ancestral d‘un Maitre de Murano. Et les graines grandissent, de plus en plus imposantes, réintégrant la nature dans les jardins, caressées par le soleil et le vent. Cette exposition dans l’espace majestueux de l’Aubette dévoile par un jeu de regards croisés entre art primitif , objets sacrés et art contemporain (quelques clins d’oeil à des amis, Zao Wouki, Pierre Soulages, Féderica Matta) le monde de cette graine.

A propos | Marie-Laure Viébel @copyright 2017